8. L'IMMENSITÉ ENTRE NOUS
Ruelle Plateau Mont-Royal, Montréal. 
(30po. x 96po.) avril, mai, juin 1987.
Collection Privé
 
    Durant l'hiver 86/87, le lendemain d'une tempête de neige mémorable, bien habillé et bien chaussé, je suis parti à l'aventure, explorant les ruelles du plateau Mont-Royal. Escaladant les vieux balcons enneigés, j'ai pris une cinquantaine de photos de diverses scènes significatives pour moi. Après quelques semaines de réflexion, j'ai choisi celle-ci surtout pour ses deux appartements aux deux extrémités. Je voulais mettre l'accent sur l’anonymat des gens dans les grandes villes. L'importance en premier, c'était de trouver le titre qui allait donner le sens et la motivation de l’œuvre. En deuxième, de respecter une règle que je m’étais imposée dès les débuts de cette nouvelle production; chaque titre devait être un contraste, un choc entre deux mots qui s'opposent et par le fait même se charge individuellement d'intensité par leur union poétique. Cela deviendra une façon de faire habituelle qui perdurera longtemps. 'L'immensité entre nous' est exprimée par les deux seuls appartements éclairés qui sont situés aux antipodes de la toile mais qui sont pourtant voisins. D'avoir traité la scène dans un diptyque (deux panneaux) accentue la séparation inexorable.