41. L'ÉPOPÉE PITOYABLE  MARTYRE 1
Rue Ste-Catherine Est, Montréal. 
(45 po. x 9 po.) Juillet 1996.
Collection Privé
 
    Cette toile longiligne est la première de trois mettant encore plus l'accent sur des personnages. Ici c'est une itinérante qui se promenait tous les jours dans mon quartier. Je l'avais remarqué par son allure de marcher dignement comme une reine et avec ses nombreux sacs sur ses épaules qui lui faisaient une parure autour du cou. Un vieux cinéma chinois sur la rue Ste-Catherine n'en finissait pas de se détériorer lentement sans que personne ne pense à le restaurer ou à le démolir. Le nom Electra me faisait penser à celui d'une super héroïne de bandes dessinées. Il était le cadre parfait pour y installer cette dame. Pour accentuer son côté hors du commun, j'ai pensé à ajouter aussi une mère et sa jeune fille qui se retournent sur la surprise de l'apparition. Que peut-elle transporter dans tous ses sacs de vidanges? Y a-t-il une chose si précieuse qui mérite d'être transportée péniblement tout au long du jour? Mais ses sacs, tel un collier imposant, lui donnent de la prestance; la protège des agressions extérieures et la rassure, tel une ramasseuse compulsive de ne rien oublier de son passé.