62. LA VIE M'ENNUIE
Lieu inconnu. 
(15po. x 78po.) février, mi-mars1999.
 
     Voici un tableau sans prétention où le vide semble être le sujet principal. C'est l'automne; les arbres sont dépouillés de leurs feuilles; les champs sont au repos après les durs labours et le ciel lance un dernier feu d'artifice avant de laisser place à la grisaille. Le titre du tableau aurait pu être plus complet et s'intituler 'La vie sur terre m'ennuie'. Des dépouilles de camions, d'autos et de ferrailles en tous genres traînent à gauche et nous rappellent le côté éphémère de l’existence. Seule une envolée de lumière dans le ciel au-dessus de nuages gris/bleu apporte un certain sentiment d'exaltation avant la calme inexorable de la nuit.